Cette judoka marocaine s’enfuit devant son opposante israélienne

7212
0

Cette judoka marocaine s’enfuit devant son opposante israélienne – La face réelle des arabes face à Israël : la fuite !

Le racisme d’état a encore de beaux jours, surtout si ce sont des juifs qui en sont victimes. Les lois du sport sont pourtant claires : aucune discrimination ! C’est pourquoi Hitler a pu avoir ses Jeux Olympiques. C’est pourquoi les soviétiques ont eus les leurs. Si la Corée du Nord, l’Iran et d’autres peuvent participer aux compétitions mondiales, c’en est la preuve.

Mais quand on parle de l’état juif, tout le monde se met à stresser ! Et ce n’est pas que nous avons une présence marquante en sports. Mais mémé ces petites apparitions, à l’échelle mondiale j’entends, peuvent laisser des froids. On connait les signes nazis et antisémites des clubs de foot européens. C’est à peu près la même chose dans le basketball. Aux Etats-Unis c’est plutôt calme, mais l’Amérique du Sud a elle aussi ses dérapages.

Mais les pays arabes ou musulmans… Oh la la. Eux, ils n’aiment vraiment pas l’état juif. C’est maladif. Ils dévoilent des tonnes d’efforts pour ne pas nous voir. Ou ne pas nous toucher, comme après cette défaite humiliante.

La fuite, évidement

Au grand chelem de judo d’Abu Dhabi, la judoka israélienne Shir Rishoni a remporté son match contre la marocaine Aziza Chakir.

Mais quand Rishoni s’est approchée de Chakir pour la typique poignée de main, Chakir a réagi avec une lâcheté ridicule. Elle s’est encourue. Elle a non seulement perdu son match, physiquement, mais aussi moralement. La fuite, mademoiselle, n’a aucun panache !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here